La MJ EPIDEMIK sensibilise au Handicap !

Par: gontran Posté: il y a 3 semaines

Du 19 au 23 août, Tiffany et Chloé ont accueilli sept jeunes pour une semaine autour du handicap.

Mais comme à la MJ EPIDEMIK, rien n'est fait à moitié ni comme les autres, ces jeunes ont passé ces cinq jours a se mettre littéralement dans la peau des personnes handicapées. Tour à tour, ils se sont retrouvés aveugles, sourds, paraplégiques, manchots ou même souffrant d'un handicap mental. En subissant de telles déconvenues, provisoires heureusement, ils ont pu se rendre compte des difficultés rencontrées chaque jour par ces gens, comme vous et moi, devant affronter les trottoirs cabossés, les regards soutenus, le manque de solidarité, les objets placés trop haut, la communication impossible, etc.


Le lundi, l'Échevine de la Personne Différente, madame Véronique Sgalari, M Emmanuel Johnson (paraplégique depuis 2005), Aurélien (jeune de 20 ans souffrant d'un handicap mental suite à une crise d'épilepsie à 9 ans) et sa maman, Carine sont venus raconter leur réalité sans pour autant s'appesantir. Les jeunes de la MJ ont pu poser toutes leurs questions, sans langue de bois ni faux-semblants.

Les autres jours, en plus des mises en situation décrites plus haut, il y a eu la visite de la Ligue Braille et du village N°1 de Ophain-Bois-Seigneur-Isaac. Une immersion totale dans le monde pas si triste que ça du handicap. Les jeunes de la MJ ont compris énormément de choses au contact de personnes différentes.
Le mercredi, Carina est venue apprendre les rudiments du langage des sourds. Désormais, les sept jeunes savent se présenter, expliquer ce qu'ils aiment faire de leur vie et formuler quelques politesses. 
Enfin, le vendredi, ils ont organisé quelques réjouissances pour les parents. C'est à eux désormais de s'adonner à un parcours d'obstacles durant une partie de l'après-midi...


Merci à tous les intervenants et en particulier à madame Sgalari, qui nous a grandement aidé à prendre les contacts et qui s'est avérée la gentillesse et la force mêmes.


Merci également à Chloé et à Tiffany qui ont mené ce stage debout et avec profondeur.

Derniers articles